Home » Archive

Articles tagged with: Voyage

Hit Parade »

[27 juil 2009 | One Comment | ]
French Disco – Part 3

Non, nous ne sommes pas en vacances, en tous les cas pas le site DISCODROME. Nous cherchions l’inspiration pour mettre à l’honneur un nouveau single sur discodrome.fr . Le tribute à Michael Jackson … trop facile et d’autres l’ont déjà fait et mieux que nous. Nous avons préféré vous proposer un titre plein de soleil idéal pour le retour de plage.

DISCO FREE

Non ce n’est pas le slogan politique d’un groupe de jeunes à San Francisco en 1981, c’est le titre du morceau d’aujourd’hui. Disco Free est une véritable petite bombe Disco Funky. Un de ces singles qui vous fait taper des mains et des pieds dès les premières mesures. Même si l’on peut juger Disco Free assez court…en temps , Disco Free est long non pas en bouche mais en tête. Une boucle enivrante qui vous fait monter jusqu’à l’extase …sans prendre le moindre millilitre de poppers ou de substance interdite. Car oui, nous sommes ici en face d’une écriture musicale proche des meilleurs morceaux techno pour le côté TRANS et des arrangements on ne peut plus Deep House SoulFull. Les années 90 n’ont rien inventé.. et nos camarades d’outre-manche ou d’outre-atlantique non plus….car ce single date de 1977 et nous vient directement de France.

FUNK COSMIC DISCO

Arpadys Disco

Arpadys Disco

ARPADYS est l’auteur de DISCO FREE. Mais qui est ARPADYS ?

Sauveur Mallia (Bass player, Composer, Arranger) Pierre-alain Dahan (Drums) Marc Chantereau (Percussions, Keyboards) Slim Pezin (Guitars) Arnault Frachet (Keybooards)… Ces 5 là vous les connaissez , si vous êtes des habitués de DISCODROME. En effet, ARPADYS deviendra Voyage en 1978. Ces requins de studio qui ont travaillé pour les plus grands ont avec ARPADYS délivrés leurs premières salves DISCO ; avec déja comme ils le revendiquent un son FUNK COSMIC DISCO bien avant Daniele Baldelli.

Le titre phare Monkey Star vient d’être repris et remixe par quelques DJ anglais très recemment . Nous aurons très bientôt l’occasion de vous faire découvrir ou redécouvrir Monkey Star.

En apéritif , je vous laisse avec DISCO FREE …. à déguster sans modération

Hit Parade »

[22 juin 2008 | 3 Comments | ]

souvenirsOn attaque Disco avec Slim Pezin : Voyage avec “Souvenirs”.

En 1978, quelques mois après “From East To West”, Voyage cartonne dans les charts européens avec ce “Souvenirs” qui, après une intro laissant présager les pires orages, nous entraîne vers les cieux radieux d’une disco toute en douceur.

Ramona Brooks – “Don’t want you back” :

le pur son Paradise Garage, ou encore Levan Sound, du nom du DJ de ce club mythique, Larry Levan. Le Paradise Garage fut appelé ainsi car le bâtiment était à l’origine un parking. En plus d’avoir donné son nom à un genre musical ce club new yorkais fut aussi un précurseur de la dance music moderne en privilégiant la danse à l’interaction sociale et en plaçant le DJ au centre de l’attention. On pourra aussi remarquer que Jamiroquai n’a pas pompé que sur Roy Ayers.

Destination Cuba avec non pas les Gibson Brothers mais Candido Camero,

LE percussionniste latino-américain des années 50. Candido s’essayera à la disco dans les années 70 pour notre plus grand bonheur avec en particulier ce “Jingo” paru sur Salsoul Records.

On termine avec “Always There” de Willie Bobo,

autre percussionniste et grand nom de la scène latino-américaine.