Home » Archive

Articles tagged with: Studio 54

Disco Dance, Disco Dj's »

[23 oct 2010 | No Comment | ]

Richie Kaczor, dont le nom de naissance était Paul Richard Kaczor, est né à Elizabeth, New Jersey, le 9 Décembre 1952.  Malheureusement il est décédé trop tôt en avril 1993, la cause du décès est inconnue.
Richie Kaczor a été parmi les premiers DJs Disco dans les années 1970.
Dans son adolescence, Richie s’est intéressé à la musique noire Soul et a commencé à se construire une collection de disques.
Son amour pour la musique et surtout de la musique dansante le conduisit à ce qui allait devenir sa carrière …  DiscJockey !

disco_dj_ritchie_kaczor

ritchie_kaczor au Studio 54

A la naissance du disco

Richie a commencé à jouer dans plusieurs clubs du New Jersey, dont la Sane One Man [aussi connu sous le nom Alamo]. Richie a joué dans des clubs de New York et des Etats voisins. En 1973, il a commencé à jouer au Hollywood Discotheque  128 West 45th Street à Manhattan, New York avec un ami DJ : Tony G.  Les deux amis ont joué le Hollywood jusqu’à ce que le club soit transformé en GG Barnum Chamber aux environs de 1977.

Tony G est passé au Copacabanna à New York, tandis que Richie a commencé à jouer à Philadelphie. Il y a joué pendant environ 6 mois jusqu’à ce qu’il soit approché par Steve Rubell et Ian Schrager pour venir jouer dans tout nouveau club disco qu’ils étaient sur le point de ouvrir … . Un club disco qui allait devenir mondialement célèbre pour son extravagance : le Studio 54 . Richie Kaczor et Nicky Siano ont été les deux DJs d’origine du Studio 54.  Richie jouait le week-end et  Nicky pendant les soirs de la semaine.

Le 26 avril 1977, à 254 W. 54′th Street, Manhattan, New York, le Studio 54 ouvre ses portes.  Les travaux continués dans le club alors que certains invités commencés à se rassembler à l’extérieur .  Le disco club ouvre ses portes pour la première fois avec environ une demi-heure de retard. La première chanson disco qui a frappé les premiers clients du nouveau club a été “Devil’s gun” par CJ & Co. Le DJ de cette première soirée était (bien sûr) Richie Kaczor. ?A cette heure «précoce», il n’y avait pas beaucoup de personnes entrant dans le club. Mais au bout de quelques heures, l’endroit était bondé et à l’extérieur des portes, c’était le chaos.  Le club a été un succès instantané, grâce au merveilleux talent de ces disco DJ.

La musique Disco la plus pointue de New-York était assurée par les DJ’S résidents, mais également par les dj’s disco stars  de l’époque : John “Jellybean” Benitez, Jim Burgess, Kenny Carpenter, John Ceglia, Tony Humphries, Bert Bevans, Roy Thode, Robbie Leslie, Tony Carrasco et bien d’autres …

Richie a une façon particulière de jouer la musique disco. Il mix les différents styles de musique : disco, funk, R&B qui en fait un disco DJ tout à fait unique. C’ était un génie qui pouvait se fondre harmonieusement dans tous les styles disco avec une capacité de mix impeccable. La musique disco que Richie joue au Studio 54 est assez commerciale. Il passe plus de disco hits  que beaucoup d’autres DJ à NY.  Mais il a un grand respect pour la Disco «underground» . C’est d’ailleurs ces recherches dans la Disco Underground qui lui ont permis de révéler un titre qui sera grâce à lui l’hymne du disco et cela pour de nombreuses années.

L’héritage Disco de Richie

C’est grâce à Richie que le titre “I will survive” de Gloria Gaynor est devenu  l’hymne du Disco
Polydor a produit une chanson avec Gloria Gaynor appelé “Substitute” et sur la face B il y avait  “I will survive”.
Richie a obtenu une copie unique  promo 12′ et il a  aimé la face B. Il a commencé à le  jouer au Studio 54. Très vite les  autres DJ’s de New York ont commencé à jouer ce titre disco. ?. Il a découvert le titre . Il en a fait un hit disco .. ??Gloria Gaynor a remercie Richie d’avoir utilisé la face B . La maison de disques a dû sortir le disque en changeant les faces lors de la sortie commerciale. Le single est devenu un énorme succès disco et est resté dans les charts du Billboard pendant 27 semaines, dont 3 semaines comme numéro 1.

Richie a même remis un prix de disque de platine pour les ventes  incroyable de la chanson. Il a également reçu un disque d’or pour Peter Brown  – “Do Ya Wanna Get Funky with me“, qui a été les 12 premiers “single vendu à plus de 1 million d’exemplaires.

Après le succès d’ “I will survive” Kaczor a été embauché par Polydor pour sortir une compilation Disco appelé “Steppin’ to our Disco”, qui commence avec “I will survive”, suivie par d’autres chansons disco à succès de Polydor Records Bionic Boogie, Alicia Bridges, Don Ray, Isaac Hayes et Peaches & Herb. ?”
Tout ce qui touche au Studio 54 et son nom a été une grande industrie et en 1979 est sorti un double LP intitulé “Une nuit au Studio 54″ publié par Casablanca Records . L’album inclus tous les tubes disco régulièrement joués dans le club comme : “Le Freak” ( Chic ), “I love the nightlife (Disco round)” ( Alicia Bridges ), “Let’s all chant” ( Michael Zager Band ), “YMCA” ( Village People ), “Last dance” ( Donna Summer ), “I love America” ( Patrick Juvet ), “Instant Replay” ( Dan Hartman ), “(Push, push) In the bush” ( Musique) et d’autres

Etonnamment, l’album disco «Une nuit au Studio 54″ n’a pas été mixé par Richie, pour une raison inconnue. Roy Thode et Marc Paul Simon ont été embauchés pour le faire.

La chute du  Disco DJ

Richie est pari ouvrir le Studio 54 en Espagne. Le Studio 54 espagnol a ouvert autour de l’automne 1980 , Richie est resté en Espagne pendant un certain temps. À son retour aux États-Unis on ne sait pas ce qu’il faisait, durant quelques années. En 1987 il est devenu ami avec Tom Andryscyk.  A cette époque Richie vivait à  Bradley Beach, New Jersey, et a été barman dans un club de Belmar appelé le Polo Club. Il était également DJ  le mercredi soir.
En 1988, Richie a une pneumonie et quitte le Polo Club. . Richie a des problèmes avec la drogue, il est déprimé. Ses camarades de l’époque disco décèdent un a un du SIDA. Il a apprécie particulièrement la musique House que l’on joue à cette époque au Cheetah
Richie a toujours parlé avec émotion de ses jours au Studio 54. Il est retourné mixer au club lors de sa réouverture dans les années 1980 avec Larry Levan .
Il décèdera en 1993 dans l’anonymat total.

Hit Parade »

[1 juin 2008 | One Comment | ]

3 titres un petit peu plus pointus issus du label Baia Sound ; un apéritif avant de découvrir dans quelques jours le meilleur de la disco garage…

Carol Williams – Love Is You

un des premiers single de la reine du studio 54 ( Salsoul records)

Cloud one – atmosphere strut

un synthé à vous couper le souffle, une voix lascive pour vous envoler toujours plus haut

Vivien Vee – Remember

Une américaine expatriée en Italie qui a fait les beaux jours de Rimini

Vivien vee