Home » Archive

Articles tagged with: Salsoul

Hit Parade »

[28 juin 2008 | 2 Comments | ]

change-the-glow-of-love

Change – A lover’s Holiday

Vous connaissez le western spaghetti, et bien dans la fin des annés 70, le disco a connu également sa version spaghetti. Change, groupe formé en 1979 à Bologne en Italie, est la version “Pasta” de Chic.
Attention Disco-Spaghetti, ne veut pas dire médiocre, car ici la Disco est Al Dente.
Avec Lover’s holiday, single de leur premier Opus ” The Glow of Love”, le ton est donné.
Les 2 producteurs-compagnons, Jacques Fred Petrus( un français) , Mauro Malavasi utiliseront des musiciens italiens pour leurs enregstrement et permettront la découverte de chanteur tel que Jocelyn Brown

Musique – Push Push in the Bush

Derrière le projet Musique se cache Patrick Adams, musicien et producteur americain qui travailla énormément pour le célèbre et très disco label Salsoul que nous vous avons déjà fait découvrir.
La phrase très explicite ” push push in the bush” que nous pourrions littéralement traduire par ” Pousse Pousse dans le buisson” en boucle dans le morceau fait monter la pression et annonce les bases et les rudiments de la future musique electronique : TransCore….Encore !
Mais ici, nous sommes en 79, et les rythmes disco-funk sont à l’apogée.

Fat Larry’s Band – Act Like You Know

spéciale Dédicace à Fofo et au CLub4 ( Haut de Cagnes) :
Pas de découverte pour le tubesque et funky single du groupe de Larry, juste du plaisir à le réécouter. Un titre terriblement funky

Hit Parade »

[22 juin 2008 | 3 Comments | ]

souvenirsOn attaque Disco avec Slim Pezin : Voyage avec “Souvenirs”.

En 1978, quelques mois après “From East To West”, Voyage cartonne dans les charts européens avec ce “Souvenirs” qui, après une intro laissant présager les pires orages, nous entraîne vers les cieux radieux d’une disco toute en douceur.

Ramona Brooks – “Don’t want you back” :

le pur son Paradise Garage, ou encore Levan Sound, du nom du DJ de ce club mythique, Larry Levan. Le Paradise Garage fut appelé ainsi car le bâtiment était à l’origine un parking. En plus d’avoir donné son nom à un genre musical ce club new yorkais fut aussi un précurseur de la dance music moderne en privilégiant la danse à l’interaction sociale et en plaçant le DJ au centre de l’attention. On pourra aussi remarquer que Jamiroquai n’a pas pompé que sur Roy Ayers.

Destination Cuba avec non pas les Gibson Brothers mais Candido Camero,

LE percussionniste latino-américain des années 50. Candido s’essayera à la disco dans les années 70 pour notre plus grand bonheur avec en particulier ce “Jingo” paru sur Salsoul Records.

On termine avec “Always There” de Willie Bobo,

autre percussionniste et grand nom de la scène latino-américaine.

Hit Parade »

[1 juin 2008 | One Comment | ]

3 titres un petit peu plus pointus issus du label Baia Sound ; un apéritif avant de découvrir dans quelques jours le meilleur de la disco garage…

Carol Williams – Love Is You

un des premiers single de la reine du studio 54 ( Salsoul records)

Cloud one – atmosphere strut

un synthé à vous couper le souffle, une voix lascive pour vous envoler toujours plus haut

Vivien Vee – Remember

Une américaine expatriée en Italie qui a fait les beaux jours de Rimini

Vivien vee