Home » Archive

Articles tagged with: moroder

Disco Dance, DIsco Stars »

[1 nov 2010 | No Comment | ]

la naissance du disco

Giorgio Moroder est né à Ortisei, Italie le  26 avril 1940. Il part en Allemagne et s’installe à  Munich  où il fonde le Musicland Studios et commence à composer et produire de la musique électronique. Il devient ainsi l’un des créateurs de ce que l’on appelle aujourd’hui le DISCO. En 1975, en inventant le “Four on the floor” : exagération du beat par l’utilisation d’une grosse caisse lourde et saccadée. Il donne naissance au rythme DISCO.

Giorgio commence sa carrière en enregistrant quelques albums sous le nom Giorgio à la fin des années 60 et au début d’années 70. Le plus célèbre est probablement “Son of my father” (1972), qui est désormais disco collector. Au début des années 70 il rencontre Pete Bellotte et ils s’associent  avec Donna Summer et vont révolutionner le DISCO … Leur 1er album en 1974 est “Lady of the night” . Une production inspirée par Phil Spector qui laisse présager ce que seront les bases du DISCO. Le single “the Hostage” propose un son très avant-gardiste et pose les bases du DISCO

La bombe Disco

1975 la bombe DISCO “Love to love you baby” déboule dans les charts. Le single éponyme connait un succès énorme, un véritable DISCO HITS. Une rythmique d’enfer, une structure musicale écrite pour le dance-floor, des paroles et un rythme DISCO, SEXY, BITCHY

L’équipe (Giorgio, Pete et Donna) était TRÈS PRODUCTIVE et a sorti presque 2 albums par an pendant une période…

A Love trilogy” fut produit en 1976 ainsi que “Four seasons of love“. L’été 1977 sorti l’album “I remember yesterday“.
“I remember yesterday” est un album concept autour de la  dance music, une sorte de mémoire historique sur les influences disco. Le tube de l’album est l’avant-gardiste “I feel love”. Non seulement un tube disco efficace et terrible mais surtout une des bases de la future musique électronique : techno, house.

I feel Love

I feel love” est une composition révolutionnaire. On y découvre pour la première fois le “galloping bassline” rythmique disco qui est devenu la norme de tout titre disco qui se respecte . La magie des arrangements de “I feel love” en font un titre disco indémodable, rarement égalé . C’est absolument une des chansons  Disco les plus importantes jamais écrite et il a certainement aidé la musique de Disco à devenir aussi énorme qu’il était pendant la fin des années 70 et au début d’années 80. Beaucoup se sont essayé à remixer ce titre pendant les années, comme Patrick Cowley en 1984.

En 1977 Donna Summer sort un deuxième album “Once upon a time“. Double album disco où l’on retrouve les tubes disco : “Faster and faster to nowhere”, “Rumour has it”, “I love you” et “Once upon a time”

Disco movies

Le nouveau son disco futuriste créé pour “I feel love” amène Giorgio à écrire des BO pour le cinéma. Alan Parker  directeur du film Midnight Express, a aimé le son disco de “I feel love” et demande à Giorgio de lui écrire la musique pour le film. Le résultat est stupéfiant (sic)…  Giorgio Moroder reçoit l’Oscar de la meilleure BO en 1978. Coup de maitre cinématographique pour ce maitre inconesté de la disco music

En gagnant l’Oscar pour “Midnight Express“, Georgio commence sa prolifique carrière de composieur pour le cinema : American Gigolo, Cat People Flashdance, Top Gun  …Giorgio remporte en 1983 un second Oscar pour la meilleure chanson avec  “Flashdance… What a feeling”.

Giorgio a  remporté 3 Oscars, 4  Golden Globes,3 Grammy Awards et plus de 100 disques de platines. Ces récompenses au delà de ses compositons en font une star de la DISCO.
Pendant ces années , Giorgio continue à produire de nombreux artistes : Roberta Kelly, Sparks, Suzy Lane, Madleen Kane et Japan.
Il ecrit et produit également the Munich Machine. Un album avec seulement une piste par face

Giorgio est bien le roi du disco , ses compositions , ses arrangements donneront naissance à la HI-NRG, House Music. Bref Giorgio est le roi du dancefloor qui sait utilisé les instruments pour enflammer les pistes de disco musique. Aujourd’hui Giorgio continue à remixer des titres avec des sons disco

Hit Parade »

[9 avr 2009 | 3 Comments | ]
Watch Out For The Boogie Man !

traxTrax est le side project de Pette Bellotte, partenaire de Giorgio Moroder (Moroder s’occupant principalement de l’aspect électronique et Bellotte des instruments “rééls”), et de Keith Forsey (batteur de Moroder de 77 à 83 et de Munich Machine). Enregistré au MusicLand Studios de Munich l’album “Watch Out” contient d’ailleurs un titre co-signé par Moroder.

Watch Out For The Boogie Man! (d’une durée originale de 14:26) débute sur un mode disco classique et guilleret avant que les claviers, les vocoders et de subtils changements de tonalité n’entrent en scène. Alors qu’on se croyait parti pour un petit tour de dance floor on se retrouve très vite emporté vers un monde magique oû des hommes à moustaches chevauchent de grosses BMW en combinaisons argentées. Nous vous présentons ici une version écourtée de 7:27 qui vous donnera, j’en suis sûr, l’envie de (re)découvrir de titre magnifique.

 

Hit Parade, Nu Disco »

[13 sept 2008 | 4 Comments | ]

italian do it better AfterDark

Pour faire plaisir à Markstar et à vous tous chers aficionados de discodrome.fr présentation aujourd’hui du label Italians do it better.
A part les pâtes et le football , les italiens excellent en disco music.
Ce label new-yorkais rend donc un magnifique hommage au son de Rimini en donnant pour nom Italians do it better à sa tribu.
Aujourd’hui en effet , il faut aller dans la Big Apple pour écouter le revival de la Disco. Une disco moderne qui ne renie pas ses influences, j’en veux pour preuves les titres sélectionnés aujourd’hui qui font la par belle à la disco synthétique des années 80.
Petite mise en garde tout de même, nous sommes ici face à une disco un peu intellectuelle, un peu nombriliste….allez j’utilise le mot, une disco dark comme le nom d’ailleurs de la compilation After Dark. Mais c’est peut-être l’apanage de la disco blanche… Moroder lui aussi n’était pas tres fun dans son genre. Une disco qui n’utilise surement pas les mêmes substances pour trouver son inspiration !

La première et a priori la seule compilation de ce label est sortie il y a un peu plus d’un an maintenant .
Quelques groupes aux sons très différents la composent : Chromatics ( groupe du taulier du label), Professor Genius et Glass Candy avec une reprise terrible de Miss Broadway du groupe français Belle Epoque, dont nous avons déjà parlé.
Bonne écoute , info certains titres sont téléchargeables sur les myspace des artistes du label …du bon son pour vos Ipod ( et hop petit effet de style, on commence le post par la Big Apple et on finit sur l’Ipod)

Chromatics – I want your Love

Professor Genius – La Grotta

Glass Candy – Miss Broadway