Home » Archive

Articles tagged with: mode

Hit Parade »

[9 avr 2009 | 3 Comments | ]
Watch Out For The Boogie Man !

traxTrax est le side project de Pette Bellotte, partenaire de Giorgio Moroder (Moroder s’occupant principalement de l’aspect électronique et Bellotte des instruments “rééls”), et de Keith Forsey (batteur de Moroder de 77 à 83 et de Munich Machine). Enregistré au MusicLand Studios de Munich l’album “Watch Out” contient d’ailleurs un titre co-signé par Moroder.

Watch Out For The Boogie Man! (d’une durée originale de 14:26) débute sur un mode disco classique et guilleret avant que les claviers, les vocoders et de subtils changements de tonalité n’entrent en scène. Alors qu’on se croyait parti pour un petit tour de dance floor on se retrouve très vite emporté vers un monde magique oû des hommes à moustaches chevauchent de grosses BMW en combinaisons argentées. Nous vous présentons ici une version écourtée de 7:27 qui vous donnera, j’en suis sûr, l’envie de (re)découvrir de titre magnifique.

 

French Disco, Hit Parade »

[3 mar 2009 | No Comment | ]
Boule de flipper

ccharby

Il y a des morceaux que l’on aime en secret, sans trop oser l’avouer aux autres‚Ķ “Boule de Flipper” est, en ce qui me concerne, le parfait exemple de ces chansons qu’on trouve, un peu honteusement, super-bien foutues. Et puis un jour on apprend que c’est Christophe qui a écrit ce morceau et on se dit que 1) ça y est on peut enfin faire son coming-out en toute sécurité puisque l’on a enfin la caution intellectuelle qui clouera le bec à n’importe quel abonné à Télérama et 2) c’est vrai que ce morceau sent à plein naseaux les mélodies douces-amères en mode mineur du blond moustachu. Si, en plus, on rajoute à cela le fait que c’est Eddy Mitchell qui a produit le single on peut même déclencher un frisson de joie chez M. Daddylove (grand amateur de fruits à l’eau de vie).

Bref, pour en revenir à “Boule de flipper”, il s’agit du second 45 tours de Corinne Charbit (entre-temps rebaptisée Corynne Charby : yeah !) après avoir été mannequin, actrice et  après un premier single écrit par Didier Barbelivien. Elle nous offre ici un hit résolument Italo-Disco avec une légère tendance New-Wave désabusée.

Certains d’entre vous auront d’ailleurs remarqué que le “Such a shame” de Talk Talk plane comme une ombre tout au long de ces 3 minutes 54 de bonheur musical‚Ķ

Hit Parade »

[12 fév 2009 | One Comment | ]
Romeo

Donna Summer

“Romeo”, un petit trésor oublié de Donna Summer présent sur la BO de Flashdance et malheureusement vite éclipsé dans les charts par “Maniac” de Michael Sambello. Ce titre figure à l’origine sur le double album de 81 “I’m a Rainbow”, disque qui ne fut publié qu’en 96, Geffen ayant jugé à l’époque insatisfaisante la tournure de la collaboration Summer, Moroder, Bellotte (en particulier depuis l’album précédent, le très new wave “The Wanderer”). Geffen ne sortira donc pas l’album et Donna Summer sera invitée à travailler par la suite avec le plus classique mais non moins talentueux Quincy Jones. Le disque deviendra vite un bootleg très recherché par les fans alors que quelques titres sortiront sur des BO (Romeo, Don’t Cry For Me Aagentina, Highway Runner).

 

Hit Parade »

[23 jan 2009 | No Comment | ]
Non Stop Dance

Gibson BrothersOn continue dans la série “pas véritablement disco mais bien efficace sur le dance-floor” avec “Non Stop Dance” des Gibson Brothers : un petit chef d’œuvre de soul énergique, avec une méchante mélodie au piano, écrit et produit par le célèbre duo Daniel Bangalter/Jean Kruger (Ottawan, Sheila B. Devotion, etc.). Les Gibson Brothers deviendront d’ailleurs eux-même producteurs en 1985 et leur coup d’essai sera un coup de maître : “T’as le look Coco” de Laroche Valmont.

“Non Stop Dance” n’a bien entendu pas connu le succès de “Cuba”, il reste cependant mon préféré des frères martiniquais pour son côté atypique et son break du milieu qui me rend fou.

On écoute de la musique et on s’instruit : on est vraiment bien sur discodrome.fr

Hit Parade »

[31 oct 2008 | 2 Comments | ]

Trans XVous connaissez certainement ce morceaux, mais peut-être pas la version originale, tant il a été repris.
Personnellement, je me contentais depuis plusieurs années d’une très bonne version sur un Synthetizer Hits trouvé chez Cash Converter. C’est Trans X, duo québécois qui explosa les charts en 1985 avec ce one hit wonder qui aujourd’hui encore continue de se défendre avec brio sur les dance floors du monde entier. Peut-être les croiserez-vous un soir, le duo ayant décidé de fêter les 25 ans de leur tube avec une tournée mondiale des boites les plus craignos.

 

 

Hit Parade »

[26 oct 2008 | No Comment | ]

Direction Saint Petersbourg oû Theomatic Records distille avec passion depuis 2004 une néo-disco cosmique et chaleureuse.
Dernier arrivé dans l’écurie, Maxim Samos, guitariste de talent qui nous propose avec “Alpha Storm” une savante mixture de disco et de space rock : bon voyage !

 

 

Hit Parade »

[21 oct 2008 | 5 Comments | ]

Le groove, les paroles et un clip d’un esthétique rare : encore un tube de Jean-Louis Mougeot issu de sa période la plus intéressante, 79-89 (Disco Brasilia, Stars le samedi soir, Joy, Mon pote le DJ, Putain d’envie de vivre, Aimons-nous vivants‚Ķ). On est pas là pour se la jouer Bide & Musique, je préfère simplement “Elle danse Marie” à “Billie Jean”.

NB : La photo ci-dessus est celle de la pochette de “Mon pote le DJ” et je me demande bien quels disques peuvent être dans cette pile que tient jalousement notre ami Jean-Louis.‚Ķ

Hit Parade »

[20 oct 2008 | No Comment | ]

Une douceur de 1975 pour attaquer la semaine : Barrabas avec “Mellow Blow”.
“Mellow Blow” est un des tout premiers maxi-singles pressés alors que ce format n’était encore pas vendu et uniquement destiné aux Disc Jockeys. On trouvera des 12″ dans le commerce qu’un an plus tard quand certains producteurs commenceront à tirer parti des possibilités offertes par ce nouveau format, notamment au niveau de la durée des morceaux qui peuvent dès alors devenir de véritables épopées.
Les premières sorties officielles seront
“Theme from Shaft” de Issac Hayes, “Love to love you baby” de Donna Summer et plusieurs titres sur Salsoul.

SocioDisco »

[23 juin 2008 | 3 Comments | ]

Dans les premiers articles DISCODROME, nous ne pouvions pas oublier un des éléments importants de la Culture Disco, la MODE.

disco

Le look était important dans les années Disco. Il était le sésame pour entrer en club. Il permettait aux SMICARDS de côtoyer les stars de la JET SET. Ce bouillonnement de style, et de créativité a énormément inspiré les créateurs de l’époque : YSL, JPG, etc…

Avec le disco vient l’ère de l’exubérance vestimentaire tous azimuts.

Matières synthétiques aux couleurs voyantes, paillettes, micro-shorts pour ces dames, pantalons pattes d’eph’ pour ces messieurs et bien évidemment les boots compensées et la coupe afro/disco !
Sur les pistes de danse des années 70, la guerre fait rage quant à celui qui se fera le plus remarquer, voire mieux, scintillera de mille feux dans les reflets de la boule à facettes.

Disco is chic !

“Au studio 54, la mode disco, est une mode recherchée  et voyante.
Les garçons draguaient en polo acrylique de chez Don Giovanni et les filles se faisaient belles en enfilant une paire de Amano, chaussures de piste de danse par excellence, des jeans Ditto ou, plus chic, une robe blousante Frederick of Hollywood. Pour la coiffure, elles essayaient toutes d’obtenir le brushing bouclé en cascade [...] de Farah Fawcett…”

Aujourd’hui encore à chaque collection, les influences de la mode Disco sont encore très présentes

Pour étayer ces propos et continuer la discussion, nous faisons appel aux expertes mode de la blogosphère

disco fashion