Home » Archive

Articles tagged with: gainsbourg

Hit Parade »

[12 juil 2009 | One Comment | ]
Disco Summer, Disco Torride

Disco Single de l’été avec Donna Summer

Donna Summer, l’icône disco de Giorgio Moroder porte vraiment bien son nom ! En 1978, la Muse et le Mentor toujours accompagne de son compère Pette Bellotte participent à la B.O d’un film sur l’univers Disco : Thank’s God It’s Friday.

Thank’s God It’s Friday : le Film

pochette

pochette

Oui, le Film pas la chaîne de Fast Food. Nous ne vous proposerons que peu d’info sur le film Thank’s God It’s Friday. Discodrome ne vous ment pas. Le film nous ne l’avons pas encore vu . Les critiques que nous avons pu lire ne sont pas très élogieuses. Ce que l’on peut dire c’est que la production est assurée par Motown Productions et Casablanca Filmworks…( tout un programme) et que l’histoire est celle d’une boite de nuit : le ZOO. Un film sur le phénomène disco qui à la différence des autres long métrage de l’époque offre une qualité sonore au dessus de la moyenne. Un triple album oû l’on retrouve : Donna Summer, Thelma Houston , Diana Ross, The Commodores, Santa Esmeralda, Love & Kisses d’Alec Costandinos … Love & Kisses qui propose d’ailleurs un titre de l’album Thank’s God It’s Friday. Nous avons déjà évoqué la participation de Donna Summer à une BO. dans ce triple album Thank’s God It’s Friday, Donna Summer a la chance de performer plusieurs titres , dont 2 versions du célèbre “Last Dance“.

Donna Summer … of Love

Le dernier titre de cet album est une petite pépite et une énorme surprise car je ne connaissais cette version de cette célèbre chanson française. On imagine ici l’influence de l’allemand Giorgio Moroder et de sa culture musicale européenne. La reprise que nous évoquons ici et celle de “Je t’aime moi non plus” … Duo sulfureux entre Jane Birkin et Serge Gainsbourg datant de 1969 qui aura connu la tête de charts européens et même anglais , ainsi que le courroux du Vatican.

Quelle superbe interprétation proposée par Donna Summer !! Un titre de plus de 15 minutes et en français dans le texte, s’il vous plait. La qualité du titre doit surtout aux arrangements et à la production pour une fois très old school de Moroder. Il revient ici aux racines de la Disco avec un son très Philadelphien qui fait la part belle aux montées et aux descentes de violons . Des breaks d’une ingéniosité délirante et des cuivres à vous faire des frissons dans le dos.

Je t’aime moi non plus version Disco

donna summer je t'aime

donna summer je t’aime

Un titre disco d’une sensualité enivrante ( l’original l’était déjà) mais avec une touche sexuelle en plus qui en fait LE morceau disco de l’été, celui oû les corps humides et bronzés s’entrelacent jusqu’au petit matin…. normal le single a été enregistré au Brésil

Merci Donna, merci Giorgio.

Hit Parade »

[29 juin 2008 | 5 Comments | ]

Nous ne vous parlerons pas ici de Stereolab et de cette petite merveille pop énervée des années 90 French Disko (il faut faire attention quand on fait du vélo) mais bien de la musique qui nous anime.

Le disco a connu son heure de gloire en France bien entendu. La Première “French Touch” est disco avec les artistes producteurs tels que Cerronne, Morali et Belolo.

D’autres ont surfé sur la vague, les artistes de sinistre mémoire tel P.Hernandez et Claude Francois. Certains ont eu des initiatives courageuses : nous avons déjà évoqué le groupe Voyage.

Nous souhaitions vous faire partager une première sélection de titres intéressants à nos yeux. J’entends déjà le courroux de certains : “Non ce n’est pas possible, pas eux, c’est n’importe quoi… de la disco de supermarché etc, etc.”

Nous nous devions de lancer le débat. Allez on commence ! Honneur aux dames

Sheila – Spacer

Après quelques initiatives franco-française, la petite fiancée de la France traverse l’atlantique pour se faire produire par Nile Rodgers et Bernard Edwards de CHIC rien que ça… et pour quel résultat !!! Spacer un titre magnifique, envoutant et très dansant. On pourra tout de même regretter une pochette qui n’est pas au niveau et un accent à couper au couteau.

Lio – Sage Comme une Image

Deuxième album pour la portugo-belge Wanda. Album produit par Gainsbourg et Chamfort (les Rogers et Edwards français ! ca va je blague). Un titre moins connu que le BananaSplit (à écouter uniquement en maxi en trafiquant le pitch de votre Mk2 préférée) mais une petite bluette aux influences electro funk qui fonctionne pas mal du tout.

En bonus la version Anglaise de BananaSplit : Marie Antoinette

A suivre…